Skip to Content

La première consultation de contraception

Un rendez-vous chez un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme est conseillé pour choisir une méthode contraceptive adaptée, même et surtout pour la première fois.

Comment se faire prescrire sa première
contraception ?

La plupart des contraceptifs sont prescrits par un médecin ou une sage-femme. Comme les contraceptifs sont des médicaments, cette visite médicale doit permettre de vérifier que la personne peut prendre sans risque le contraceptif qu’elle souhaite. Sinon, un autre contraceptif plus adapté lui sera proposé. Cette visite est confidentielle, et tout le monde peut la faire, même les mineures.

Pour cette première prescription, vous pouvez donc aller chez un médecin généraliste (qui peut être votre médecin traitant), chez un gynécologue ou chez une sage-femme. Pour retrouver les adresses de ces professionnels de santé : ameli-direct.ameli.fr

Vous pouvez aussi rencontrer ces professionnels de santé dans un centre de planification ou d'éducation familiale.

Si vous n'avez pas de problèmes de santé, comme des saignements en dehors des règles, des douleurs ou des pertes anormales, vous n'êtes pas obligée de consulter un gynécologue pour vous faire prescrire la contraception.

Ce qu'il faut savoir...

Lors de la première consultation pour une contraception, l’examen gynécologique n’est pas obligatoire. Si le moyen de contraception qui est choisi nécessite un examen, il pourra être programmé pour une prochaine fois.

Pour vous aider à choisir la contraception la mieux adaptée à votre situation, le médecin ou la sage-femme va vous poser plusieurs questions sur votre consommation de tabac, d'alcool, votre état de santé et celui de vos parents et de vos frères et sœurs. Ces questions lui permettront de mieux vous connaître, d’identifier d’éventuels antécédents familiaux et personnels (diabète, cholestérol, cancer du sein et autres pathologies ou facteurs de risques) qui peuvent avoir une influence dans le choix de votre contraception.

Après les premiers rapports sexuels, un suivi gynécologique régulier est important pour évaluer si la méthode contraceptive vous convient et pour parler de prévention et de dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST) avec votre médecin.

Les vidéos à découvrir

Toutes les vidéos
Back to top