Skip to Content
faites le test

La pilule

  • Qui peut utiliser une pilule combinée ?

    Les pilules combinées sont une excellente contraception pour beaucoup de femmes, mais elles ne sont pas utilisables par toutes les femmes.

  • Les principales situations dans lesquelles la pilule combinée est contre indiquée :

    • Chez les femmes qui ont souffert par le passé ou souffrent actuellement d'un accident vasculaire cérébral (" attaque cérébrale "), d'angine de poitrine (angor) ou d'un infarctus du myocarde, d'une phlébite qu'elle qu'en soit la cause (accident, phlébite sous plâtre) ou d'une embolie pulmonaire.

    • Chez les femmes ayant une prédisposition héréditaire acquise à la thrombose (formation de caillots) artérielle ou veineuse, confirmée par des anomalies de la coagulation à la prise de sang (par exemple déficit en protéine C).

    • Chez les femmes souffrant d’une maladie pouvant augmenter le risque de thrombose artérielle :
        - chez les femmes souffrant d'un diabète grave avec complications vasculaires
          (avec atteinte de la rétine, des reins ou des artères).
        - chez les femmes dont la tension est toujours supérieure à 160/95 ;
        - chez les femmes ayant des taux très élevés de lipides dans le sang
          (cholestérol ou triglycérides).

    • Chez les femmes souffrant de migraines intenses accompagnées de signes neurologiques (troubles visuels, paralysie d'une main ou du visage, etc.).

    • Chez les femmes ayant ou ayant eu une inflammation du pancréas (pancréatite).

    • Chez les femmes ayant une maladie grave du foie ou une tumeur du foie (bénigne ou maligne, ancienne ou évolutive).

    • Chez les femmes ayant une insuffisance rénale sévère ou aigue.

    • Chez les femmes ayant ou ayant eu un cancer du sein ou de l'utérus.

    • Chez les femmes ayant des saignements vaginaux d'origine inconnue.

    L’utilisation d’une pilule combinée augmente le risque de thrombose artérielle par rapport aux non-utilisatrices. Le risque de thrombose artérielle (accident vasculaire cérébral, infarctus) augmente si vous fumez, si vous êtes obèse, si l’un de vos parents ou de vos frères et sœurs a déjà présenté à un âge relativement jeune une thrombose artérielle, si vous avez un taux élevé de lipides dans le sang, si vous présentez une hypertension artérielle, si vous souffrez de migraines, si vous avez une maladie du cœur ou des vaisseaux. Parlez-en avec votre médecin. Il est fortement conseillé aux femmes de plus de 35 ans d’arrêter de fumer si elles veulent prendre la pilule.

  • Pourquoi parle-t-on de « générations » de pilules ?

    Les pilules combinées contiennent à la fois un estrogène et un progestatif. L’estrogène le plus souvent utilisé est l’éthinylestradiol. Les progestatifs changent selon les pilules. C’est à partir de la molécule utilisée que sont définies les générations :

    - Les "2eme génération" contiennent du lévonorgestrel ou du norgestrel.
    - Les "3eme génération" contiennent du désogestrel, du gestodène ou du norgestimate.
    - Les autres pilules qui contiennent de la drospirénone de la chlormadinone, du diénogest ou du nomégestrol sont parfois appelés "4eme génération".

    Classification des contraceptifs oraux selon leur génération

  • Y a-t-il plus de risque avec une pilule de 3ème ou de 4ème génération ?

    Les risques liés à l’utilisation de pilules combinées sont principalement thromboemboliques, de l’ordre de 5 à 12 pour 10 000 femmes par an. Ces risques sont légèrement supérieurs avec des pilules de 3ème et de 4ème génération. Les contre-indications et les précautions pour ces pilules restent les mêmes que pour les autres pilules combinées.

    Le nombre attendu de cas d'accident thromboembolique veineux par an est d’environ :

    - 2 cas pour 10 000 femmes non utilisatrices de pilules.
    - 5 à 7 cas pour 10 000 femmes utilisatrices de pilules combinées à base de lévonorgestrel (2e génération).
    - 9 à 12 cas pour 10 000 femmes utilisatrices de pilules combinées à base de désogestrel ou de gestodène (3e génération) ou à base de drospirénone (4ème génération).

    Pour comparaison, le risque de thrombose veineuse est de 29 cas pour 10 000 femmes au cours de la grossesse.

    Pour en savoir plus, cliquez ici.

  • Comment utiliser une pilule combinée ?

    La plupart des pilules combinées se présentent sous forme de plaquettes de 21 comprimés. On prend sa pilule, tous les jours à heure fixe, pendant 21 jours et on arrête 7 jours pour "avoir ses règles". En cas d'oubli de pilule supérieur à 12 h, on n'est plus protégée.

    Il existe par ailleurs des plaquettes de pilule de 28 comprimés. Elles sont alors composées de comprimés actifs (avec hormones) et de comprimés inactifs (sans hormones ou appelés placebo) situés en fin de plaquette. Elles peuvent se présenter sous deux formes :
        - 24 comprimés actifs + 4 comprimés placebo
        - ou 21 comprimés actifs + 7 comprimés placebo.

    Dans ce cas, on prend sa pilule tous les jours à heure fixe sans interruption. En cas d'oubli de pilule supérieur à 12h, on n'est plus protégé.

Les vidéos à découvrir

Toutes les vidéos
Back to top