Skip to Content

Faut-il parler de contraception à ses enfants ?

Lorsque leurs enfants approchent de la puberté, beaucoup de parents s'inquiètent : faut-il parler de contraception et de sexualité à son ado ? Leur en parler, est-ce les inciter à avoir des rapports sexuels plus tôt qu'ils ne l'auraient fait naturellement ? Ne rien dire, est-ce les exposer à des rapports sexuels à risque ? Il n'y a pas une réponse définitive à ces questions ; c’est une affaire personnelle ; il faut que vous vous sentiez à l’aise avec ces questions et que vous ne vous sentiez pas pris(e) en défaut ou que personne ne puisse se sentir jugé, ni vous, ni vos enfants.

Si vous pensez qu'il est important de parler d'amour et de sexualité avec vos enfants et si vous y êtes à l’aise, mieux vaut ne pas attendre l'adolescence pour aborder ces questions. Le fait d’avoir été identifié tôt par vos enfants comme un interlocuteur capable d'apporter des réponses sur le sujet permettra en effet de faciliter le dialogue sur ces questions au moment de l’adolescence.

Mais ce n’est pas toujours le cas : même si, en matière de découverte de la sexualité, les filles parviennent plus souvent que les garçons à établir un dialogue, notamment avec leur mère, les parents restent rarement identifiés comme première source d'information sur la sexualité. Pourquoi ?

  • D’une part, parce que les adolescents reçoivent déjà des informations par l'école, leurs camarades, leurs amis, leurs lectures, la radio, la télévision, Internet, sur ce sujet. Or ces moyens d’informations leur paraissent souvent plus adéquats.

  • D'autre part, parce que la sexualité relève de l’intime, domaine auquel les adolescents n'ont pas forcément envie que leurs parents s’intéressent de trop près !

Mais même si ce sujet est difficile à aborder, cela ne veut pas dire qu'aucun dialogue n'est possible. S'il n'est pas possible pour les parents d'avoir un rôle prédominant dans l'information sur la sexualité de leurs enfants, ils peuvent ne pas y mettre un frein et, au mieux, la faciliter.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques repères sur la sexualité des adolescents :

  • L'âge moyen du premier rapport sexuel est de 17,4 ans chez les garçons et 17,6 ans chez les filles.

  • 90 % des 18-24 ans ont utilisé un préservatif au cours de leur premier rapport sexuel. Plus la sexualité commence tôt, plus les jeunes gens utilisent des préservatifs.

  • Chez les 15-19 ans, une femme sur 5 sexuellement active a eu recours à la contraception d'urgence au cours des 12 derniers mois.

Les vidéos à découvrir

Toutes les vidéos
Back to top